Politiquement, leBulletin_vote FabLab est un excellent outil. Il permet aux élus qui décident d’installer  ce type de structure de donner à leur territoire une image de modernité, et d’entrer dans le  système de l’économie collaborative, véritable changement de paradigme pour notre  société.

Nous présenterons ici simplement les avantages politiques que peut représenter un FabLab  pour une commune, quelle que soit son orientation politique.
La distinction « gauche / droite » qui suit est un peu caricaturale puisque comme nous le constatons, de plus en plus, ces deux politiques ont tendance à se rejoindre en conservant bien entendu des systèmes de valeurs sensiblement différents.

Un FabLab est un tout : chaque avantage dont il sera question ici peut être porteur de sens, en fonction des sensibilités et du contexte du territoire concerné.

Il est intéressant pour un territoire orienté politiquement à gauche de mettre en place un FabLab. Il est en effet avant tout vecteur de lien social puisque tout le monde peut y participer, chacun apportant sa contribution (ses projets, ses compétences, son dynamisme, sa bonne humeur, son expérience…) et profite en retour de celle des autres. Il est un moyen de lutter contre l’isolement, en permettant par exemple à des retraités d’offrir leurs savoir faire et leur disponibilité pour développer des projets innovants, ou en redonnant goût au travail à des personnes en situation de chômage.
C’est un formidable outil d’échange, sans distinction de milieu socioprofessionnel ou de génération. C’est également un outil de formation intéressant : En effet, l’un des piliers du concept de FabLab est le « Do It Yourself » (Faîtes Le Vous-même) qui a évolué vers le « Do It With Other » (Faîtes Le Avec les Autres). Il n’y est pas question d’utiliser les compétences des autres, mais bien de les acquérir pour pouvoir les mettre en œuvre.

De même, pour un territoire orienté politiquement à droite, un FabLab présente de nombreux intérêts. Les projets innovants qui sont portés au sein d’un FabLab sont souvent tournés vers l’informatique et les nouvelles technologies, ils sont naturellement porteur de business et peuvent permettre aux plus audacieux de créer leur propre entreprise. Toutes les conditions sont en place pour accompagner ces futurs entrepreneurs.

Le Fablkab peut, à terme, permettre le renouveau d’activités industrielles fortement technologiques et innovantes. C’est un vivier de startups génératrices de richesses et d’emplois. Les porteurs de projets y développent leur autonomie et leur esprit d’entreprise.
C’est également un moyen de développer l’adéquation entre la demande et l’offre, en permettant à chacun de créer les produits qui leur correspondent en fonction de leurs besoins. C’est un pas supplémentaire vers l’économie des objets personnalisés.
Enfin, les entreprises existantes peuvent également utiliser les FabLabs. En effet, en y envoyant leurs équipes, ils peuvent concevoir à faible coût et rapidement de nouveaux produits, remobiliser leurs employés autour de projets, ou développer de nouveaux modes de management, en faisant travailler ensemble des personnes issus de différents secteurs ou niveaux hiérarchiques de leur entreprise.

Finalement, nous considérons qu’un FabLab n’est ni de droite, ni de gauche. Il offre de nombreux intérêts, que ce soit par le développement de lien social que d’activités économiques concrètes.
Notre expérience nous a montré qu’une municipalité qui se lance dans un projet de création obtient rapidement l’adhésion de son conseil municipal et de ses administrés.

Faire partie des premiers territoires à porter ce genre de projets donne également une image moderne et avant-gardiste aux maires qui les portent, ce qui améliore notablement leur image auprès de leurs administrés.
Au-delà de cette approche politique, n’oublions pas qu’un FabLab permet de combattre l’obsolescence programmée, « la ruine organisée des matériels prévue dès leur conception », et de relocaliser la production. C’est donc un moyen de lutter contre les émissions polluantes générées par les chaines logistiques classiques. Un FabLab est donc également vecteur de développement durable.