A partir d’une très bonne idée (une innovation par l’usage) détectée et sélectionnée grâce à la création d’un Fablab nous souhaitons organiser localement la transformation de cette idée en véritable projet puis en entreprises créatrices d’emplois.

Nous considérons en effet que créer un Fablab ne suffit pas, ce tiers lieu devient naturellement un prétexte pour favoriser le lien social, la rencontre et l’échange, il doit être organisé pour servir de véritable « catalyseur », le Fablab attirant toutes sortes de publics, il suffit de créer les circonstances favorables pour que « la mayonnaise puisse prendre ».

A chaque fois, avant même la création effective d’un Fablab, nous enregistrons une forte demande d’accompagnement pour la conduite et l’aboutissement de projets innovants à fort potentiel.

Concrètement, grâce à ce catalyseur qu’est le Fablab, nous disposons potentiellement sur nos territoires à faible et moyenne densité (étude de juin 2015 du CGET) :

  • de très nombreux projets innovants et potentiellement intéressants,
  • des compétences nécessaires (si besoin nous pouvons trouver à l’extérieur du territoire les compétences manquantes),
  • du temps disponible, de l’enthousiasme et de l’énergie,
  • des financements nécessaires (de très nombreuses aides à l’innovation sont disponibles pour des projets sérieux et le recours au financement participatif est parfaitement adapté à ces sujets),
  • des outils de prototypage grâce au Fablab etc.

Nous souhaitons faire partager cette expérience car nous sommes convaincus qu’il s’agit, à travers ce concept innovant, d’une source quasi inépuisable de création d’emplois locaux.